Fête des lumières

Depuis 1989, se perpétue à Lyon, une période de fête de 4 jours autour du 8 décembre.

D’abord fête religieuse de l’Immaculée Conception, le 8 décembre est devenu la fête des Lumières, la ville de Lyon se mettant sous la protection de la Vierge Marie comme elle le fait depuis le Moyen -Âge.

Précisément, le 8 décembre 1852 fut choisi pour inaugurer la statue de la Sainte Vierge, toute dorée, posée sur le clocher de l’ancienne chapelle de Fourvière. Or, ce jour-là, après un orage catastrophique on avait annulé les festivités, mais dans un geste spontané, les Lyonnais avaient alors éclairé leurs fenêtres de bougies. Depuis, la tradition veut que chaque famille habitant Lyon pose sur ses rebords de fenêtres des verres garnis d'une bougie, les « lumignons », en souvenir du 8 décembre 1852. Une procession et montée aux flambeaux est organisée allant de la cathédrale Saint Jean à la basilique de Fourvière.

Au fil des années, la fête s’est enrichie d’une mise en lumières des plus beaux monuments de la ville, offrant ainsi aux touristes de plus en plus nombreux l’occasion de voir la ville briller de mille feux et de spectacles scénographiques lumineux. La fête a pris une ampleur artistique inégalée, la plaçant à la quatrième place des plus grands rassemblements festifs du monde, et la ferveur des Lyonnais est toujours présente.